Tobias Bieker

Retour aux portraits
Date de publication : Dimanche 1 Février 2015

Du projet X-Culture à la conférence AIBSE à Miami

Des origines allemandes, un bout de famille outre-Rhin, l'autre en Irlande, des parents voyageurs : l'ouverture internationale figure au patrimoine génétique de Tobias Bieker, 21 ans, diplômé de TBS Bachelor en 2014. Du projet X-Culture à Toulouse à la conférence annuelle de l’Academy of International Business Southeast USA à Miami, retour sur un parcours bien ancré à l’international..

Bonjour Tobias, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Tobias, j’ai 21 ans, je suis d’origine allemande mais Toulouse est la ville où j’ai grandi. Je suis actuellement en année de césure du programme Bachelor et je m’apprête à partir pour la Chine dans le but d’améliorer mes connaissances linguistiques en chinois. J’ai déposé plusieurs dossiers dans des universités chinoises pour poursuivre mes études avec un Master en Économies et Sociétés d’Asie de l’Est, j’attends donc la réponse avec une grande impatience.

Ma passion pour le chinois a commencé lors de ma 2ème année à TBS Bachelor où j’ai pu découvrir cette langue. J’ai suivi la filière Management International avec l’opportunité de passer 1 an à Shanghai à notre université partenaire la Shanghai University of Finance and Economics, puis 7 mois de stage de fin d’études à Hong Kong avec Swire Hotel dans leur boutique hotel the Upper House. J’ai passé toutes mes années d’études à TBS dans l’English track pour cultiver cette ouverture internationale. C’est, par ailleurs, ce qui m’a amené à choisir l’électif X-Culture lors de ma 3ème année. Un électif qui permet aux étudiants de développer un Business Plan sur un cas réel d’entreprise en collaboration avec des étudiants du monde entier.

Quel a été le moment fort de ton cursus à TBS Bachelor ?

Sans hésitation, ma participation au projet X-Culture en 3ème année ! J’ai eu la possibilité de choisir cet électif avec Mme Curran, professeur de marketing et d’International Business. Ce projet collaboratif met en relation des étudiants du monde entier, qui planchent ensemble, par équipe de 5 ou 6, sur des problématiques proposées par de vraies entreprises. Avec deux types de finalité : il s’agit soit de trouver de nouveaux marchés pour des produits existants, soit de lancer de nouveaux produits sur des marchés en cours. De grands groupes, comme l’allemand Mercedes Bentz, mais aussi des PME à l’exemple de la PME Re-cycle Bicycles installée en Caroline du Sud, participent à ce challenge. Mon groupe était en charge de développer un nouveau concept de camion pour un pays émergent ainsi que mettre en place une stratégie pour devenir compétitif sur ce marché. Et l’aventure ne s’est pas arrêtée là, ma performance à l’oral lors de l’électif m’a permis d’être sélectionné à la conférence annuelle de l’Academy of International Business Southeast USA, à Miami. 

Alors, parle-nous de ta participation à l’Academy of International Business Southeast USA...

Il s’agit d’une aventure inédite, puisque c’est la première fois depuis la création du concours en 2008 que TBS est représentée par un étudiant. C’est un concours très sélectif où seuls 50 étudiants du monde entier sont sélectionnés. Une vraie expérience à vivre !

La conférence a eu lieu du 23 au 25 octobre dernier à Miami, au sein de l’Academy of International Business of South East USA en partenariat avec Louis Vuitton. Mon groupe composé de 6 étudiants (américains, italiens, colombiens et brésiliens) avons planché sur le sujet de la valorisation de la notoriété de la marque Louis Vuitton avec une problématique à résoudre « Quelle stratégie produit adopter sur le marché de l’Amérique Latine ? ». Ce fut une expérience enrichissante de voir, et surtout de travailler avec des personnes d’origine, de culture et de tradition complètement différentes. Je rentre en France avec le souvenir de ces rencontres et amitiés que j’ai pu nouer sur place. Enfin, je souhaite à tous étudiants d’avoir la possibilité de participer au moins une fois à ce type de conférence qui offre un échange interculturel inédit. 

Qu'as tu appris de cette expérience ?

L’écoute, la tolérance et l’échange ! Travailler avec des étudiants du monde entier avec des méthodes de travail différentes nécessite une certaine ouverture d’esprit, d’adaptation et d’agilité. Cela me faisait peur au début, mais c’est cette diversité qui s’est finalement révélée un véritable atout au projet.

Cela m’a donné envie de travailler dans un milieu multiculturel, et d’en faire un leitmotiv de ma vie professionnelle et personnelle.

Tobias, si tu avais un message à faire passer à un étudiant, quel serait-il ? Et si c’était à refaire ?

Dans le monde d’aujourd’hui, qui ne cesse de se développer à l’international, il est courant de dire que l’on va être amené à travailler avec des personnes de différentes cultures, venant de pays différents. C’est une chose que l’on appréhende plus facilement si au cours de ses études l’étudiant saisi l’opportunité de faire un stage / césure à l’étranger. Un des points forts de TBS sans aucun doute ! Mes différents séjours en chine m’ont permis de mieux comprendre la culture chinoise, et je suis persuadé que cela facilitera grandement mon entrée dans le monde du travail.

 

Tobias Bieker avec son equipe lors de la remise des certificats (un membre absent) Tobias Bieker et le président de X-Culture, Dr. Vas Taras lors de la remise des certificats