• Toulouse Entiore, Barcelone, Casablanca
  • Anglais, Français, Espagnol
  • 27 000€ (3 ans / candidat de métropole)
    31 500€ (3 ans / candidat hors métropole)
  • Full-Time
  • 01 septembre 2021

De plus en plus de jeunes choisissent de passer par un Bachelor pour se former au commerce ou au management. La particularité de ce cursus en 3 ou 4 ans après le bac est de pouvoir être proposé par n’importe quelle école et de ne pas délivrer de diplôme national.

Cependant, les meilleurs Bachelors sont reconnus par le ministère de l’Enseignement supérieur. Ils doivent pour cela se soumettre à des contrôles réguliers (tous les 2 à 5 ans) et respecter des critères d’exigence, correspondant à 180 ou 240 crédits ECTS.

Ouvrir le champ des possibles

Ces programmes polyvalents forment des profils de managers intermédiaires immédiatement employables, très recherchés par les entreprises, mais donnent également la possibilité créer son entreprise ou de poursuivre ses études. « En cela, ils constituent une alternative intéressante aux classes préparatoires et aux BTS et DUT. Le Bachelor est particulièrement recommandé pour des étudiants qui souhaitent entrer rapidement dans le vif du sujet, avec de nombreux intervenants professionnels et une grande ouverture à l’international. Faire un Bachelor, c’est ouvrir au maximum le champ des possibles », explique Patricia Bournet, directrice du Bachelor de TBS.

Faire un Bachelor, c’est ouvrir au maximum le champ des possibles

— Patricia Bournet, directrice du Bachelor de TBS.

Excellence académique, innovation pédagogique et professionnalisation

Un bon Bachelor se caractérise avant tout par la qualité de ses enseignements. Les programmes sont construits pour offrir le bon équilibre entre enseignements théorique et pratique professionnelle, entre tronc commun et spécialisation. L’excellence académique et les nombreux partenariats internationaux ouvrent aux diplômés les portes des établissements les plus prestigieux pour faire un master. Les travaux de groupe en mode projet, le développement des soft skills, les stages obligatoires, l’engagement dans la vie associative leur permettent d’être immédiatement opérationnels en entreprise. Les établissements travaillent d’ailleurs en permanence au perfectionnement de leurs méthodes d’apprentissage et investissent massivement dans l’innovation pédagogique.

Parcours personnalisés et accompagnement sur mesure

Autre point fort, la personnalisation des parcours. En Bachelor, chaque étudiant définit son projet et peut compter sur un accompagnement sur mesure : proximité des équipes pédagogiques, services dédiés pour l’expatriation ou la recherche de stages, accompagnement à l’entreprenariat, possibilités d’alternances… Si le Bachelor est adossé à une grande école, l’étudiant bénéficie également de l’accès à un réseau privilégié d’anciens élèves, précieux dans le cadre d’une recherche d’emploi ou de stage, ou tout simplement pour trouver des conseils.

Immersion internationale

Dans un marché du travail globalisé, la forte coloration internationale constitue un atout indéniable. La possibilité de faire une partie de son parcours à l’étranger (jusqu’à 24 mois sur les 3 années), les doubles-diplômes, l’immersion linguistique, la présence de nombreux intervenants issus d’autres pays créent un environnement multiculturel indispensable aujourd’hui à une bonne intégration professionnelle.

Choisir le bon Bachelor : des critères objectifs

Les raisons d’opter pour ce type d’études ne manquent donc pas, et on comprend la popularité des Bachelor tant auprès des étudiants que des employeurs. Pour se donner toutes les chances de réussite, il faut bien sûr sélectionner avec soin son école. La reconnaissance par le ministère de l’Enseignement supérieur est un minimum. Des accréditations internationales garantissent en plus que l’école répond à des critères d’excellence académique. Dans ce domaine, les meilleurs établissements bénéficient d’une triple accréditation (AACSB, AMBA et EQUIS). Enfin, l’expérience étudiante n’est pas à négliger. A ce titre la situation géographique fait aussi parti des critères : on ne fait pas les mêmes études dans une ville dynamique, attractive et agréable à vivre !

Pour en savoir plus

Vidéo de la formation

Plus
YouTube thumbnail
YouTube thumbnail
YouTube thumbnail
YouTube thumbnail
YouTube thumbnail

Actu de la formation

Plus
02 Dec
Stop Violences 1704683266

Stop aux violences sexistes et sexuelles

Si vous êtes victimes ou témoins, ne restez pas seul·e·s, venez nous en parler.