Un projet global et inédit

L’engagement de TBS en faveur de la promotion des carrières de ses étudiantes et de ses jeunes diplômées est parti d’un triple constat : la différence significative des prétentions salariales entre étudiantes et étudiants (37 K€ pour les hommes contre 33 K€ pour les femmes), les disparités de salaires entre les jeunes diplômés (42,5 K€ pour les hommes contre 35,3 K€ pour les femmes) et la faible représentation des femmes dans les principaux postes de management (-25 % au niveau mondial).

Face à cette réalité, l’objectif du projet TBS Equal.ID est d’agir sur les leviers de la parité femmes/hommes, en amont de l’insertion professionnelle des étudiants  à travers trois axes :

  • l’accompagnement individuel et collectif des étudiantes : des ateliers « Carrières au féminin, négociation et affirmation de soi » ainsi qu’un programme de mentoring sont organisés dans le but d’aider les jeunes femmes à lever les freins qu’elles s’imposent  spontanément au cours de leur carrière en entreprise (auto-censure, sentiment d’imposture…).
  • un volet pédagogique qui comprend, pour tous les étudiants de TBS – garçons et filles, le traitement de la question « femmes et management » dans le cycle de conférences RSE obligatoire du Programme Grande École, l’intégration d’une grille d’analyse égalité H/F dans les rapports de stage des étudiants et un impératif de parité des intervenants professionnels de  l’école.
  • des travaux de recherche pour qualifier les mécanismes à l’œuvre dans les disparités de carrières entre les hommes et les femmes et la perspective de la création d’une chaire de recherche (nouveaux modèles pluriels de management, diversité et performance de l’entreprise, choix de carrières et genre…).

Les travaux de recherche menés dans le cadre de TBS Equal.ID

  • Recherche en cours sur les ancres de carrière des hommes et des femmes. Article soumis à l’AGRH – Alain Klarsfeld (TBS)
  • Étude statistique basée sur les données issues des stages en entreprises des étudiants TBS Alain Klarsfeld – Nadine Galy (TBS)
  • Recherches sur « les choix de carrière genrés » et « la concurrence intrasexuelle » – Sylvie Borau (TBS) et Paul Seabright (TSE)


« Il est primordial pour une école de commerce de sensibiliser nos étudiants et les entreprises aux questions de parité femmes/hommes et grâce à des actions concrètes, de contribuer à une meilleure égalité dans l’entreprise. Depuis plus d’un an, TBS développe un plan d’actions global de promotion des carrières des femmes, dont ce projet de mentorat auprès des étudiantes est le fer de lance. Nous nous réjouissons du succès de TBS Equal.ID qui s’inscrit parfaitement dans la mission qui est la nôtre, celle d’apporter encore et toujours plus de valeur à nos étudiants et aux entreprises »,
indique François Bonvalet, directeur général de TBS.

Le mentoring des étudiantes, action phare du projet TBS Equal.ID

Depuis le démarrage du programme au mois de novembre, 84 étudiantes volontaires sont accompagnées par près de 60 femmes managers mentors issues du monde de l’entreprise. Le dispositif s’étend sur 14 mois. Il démarre au cours de la 2ème année de la scolarité en Master, jusqu’à l’insertion professionnelle des étudiantes. Ces femmes mentors aux carrières très variées sensibilisent les étudiantes aux questions de l’inégalité femmes/hommes dans l’entreprise, notamment au travers de leur propre expérience. Elles écoutent, conseillent, rassurent et motivent les étudiantes dans la définition et la mise en œuvre de leur trajectoire professionnelle. Elles aident les étudiantes et les jeunes diplômées de TBS à débuter leur carrière professionnelle.

Une démarche utile tel qu’en témoigne le binôme constitué par Valérie Carbone, fondatrice et dirigeante d’Interval-RH et de Floriane Judon, étudiante à TBS, en Master 2, en alternance chez Airbus Defense & Space :

 « J’ai accepté avec plaisir de participer à ce programme pour plusieurs raisons, mon envie de transmettre à des plus jeunes un peu de mon expérience de manager, mais aussi parce que je suis Vice-Présidente, sur Toulouse, de l’association Business and Professional Women qui œuvre pour une égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Avec la Présidente Sylvie Hernando, nous sensibilisons les femmes, les jeunes notamment, afin qu’elles avancent dans leur parcours professionnel, en faisant leur propre choix, comme par exemple celui de vouloir une carrière professionnelle ambitieuse ET une vie de femme épanouie. En 2017, on peut choisir une 3ème voie : avoir des enfants et avoir une carrière internationale. Il n’est pas nécessaire de faire le sacrifice de l’un ou de l’autre. Dans le cadre des échanges avec Floriane, je lui pose beaucoup de questions. Je l’aide à s’autoriser à avoir de l’ambition, à réfléchir à sa future carrière autrement. Nous travaillons aussi sur ses freins. Je partage avec Floriane mon expérience de terrain et je l’accompagne pour qu’elle trouve ses propres solutions. C’est essentiel », témoigne Valérie Carbonne.

 « La différence de salaire entre les hommes et les femmes m’a toujours interpelée mais je ne m’étais jamais penchée sur le sujet. Dans le rapport que j’ai réalisé pour le démarrage de mon alternance, j’ai dû remplir une annexe sur l’égalité femmes/hommes. Les fonctions de direction sont beaucoup plus masculines. Dans le cadre du mentoring, Valérie Carbone m’a donné des exemples d’inégalités. Elle me donne des conseils concrets, sur le comportement ou la négociation de salaire par exemple. C’est très utile d’avoir cette vision extérieure et aujourd’hui, je suis plus attentive à ces questions », explique Floriane Judon.

84 étudiantes mentorées

  • Décoder les usages de l’entreprise
  • Formuler ses choix professionnels
  • Négocier les phases clés de sa carrière
  • Développer son réseau professionnel

60 femmes mentors

  • Enrichir son leadership
  • Mettre en perspective sa propre carrière
  • Changer de point de vue
  • Participer à un projet à fort impact social

 

Un projet soutenu par le monde de l’entreprise

BNP Paribas Real Estate, leader européen des services immobiliers et le groupe 3X Consultants, société de services spécialiste de la fonction RH soutiennent le programme depuis son démarrage. Pour BNP Paribas Real Estate, déjà initiatrice d’un programme de mentoring à destination de ses collaboratrices (Women in Leadership – WIL), il s’agit d’étendre son champ d’action à une cible étudiante. Très au fait des questions que soulève l’inégalité femmes/hommes, le groupe 3X Consultants s’est associé au projet pour son volet opérationnel d’accompagnement des étudiantes mais aussi pour sa dimension recherche qui lui permettra de mieux comprendre les causes des inégalités F/H et d’agir en conséquence.

« Nous sommes ravis d’accompagner les étudiantes de TBS et d’œuvrer pour la progression de la mixité femmes/hommes, l’évolution des mentalités et la féminisation du management. Notre programme WIL a porté ses fruits et nous comptons bien partager cette démarche avec les étudiantes qui rejoindront prochainement le monde professionnel », commente Anne du Manoir, directrice des Ressources Humaines France BNP Paribas Real Estate.

« Ce programme de mécénat vise à aider de jeunes femmes à trouver les clés déverrouillant les inégalités au travail. Nous souhaitons également délivrer un message positif pour qu’en entrant sur le marché de l’emploi, elles puissent exprimer totalement leur potentiel et accéder aux missions et statuts qu’elles ambitionnent », explique Monique Frambourg, directrice associée du Groupe 3X Consultants.

Avec une réelle volonté d’infuser largement et d’encourager, au sein des entreprises, les bonnes pratiques, TBS a créé un award qui récompensera les managers femmes ou hommes pour leur action proactive en faveur de l’égalité femmes/hommes au sein de l’entreprise.

Contactez-nous