Responsabilité Sociétale & Développement Durable

Toulouse Business School s'engage à former des managers conscients des enjeux sociaux et environnementaux à l'échelle de la planète mais aussi localement. Ces enjeux ouvrent la voie de formidables opportunités d'innovation économique.
Former des managers responsables, c'est aussi donner du sens à l'entreprise de demain. Dans ce cadre, TBS a engagé depuis près de 10 ans une démarche pour intégrer la responsabilité sociétale de l'entreprise et le développement durable dans ses enseignements et sa recherche et dans le fonctionnement de l'Ecole et la gestion du campus.

La stratégie RSE-DD de TBS › Consultez le document     La politique RSE-DD de TBS 2014-2016 › Consultez le document

Cet engagement s'articule notamment autour des points suivants :

Notre organisation interne RSE-DD

Le Comité de responsabilité sociétale

  • Organisation : Il comprend un panel des principales parties prenantes internes. Il est composé du directeur général, de la référente RSE-DD, de responsables étudiants (BDE, Fédération, B3D), de 3 enseignants-chercheurs, de la doyenne, des directeurs des programmes, du directeur de la Recherche, de la directrice des Relations Internationales et de l’ensemble des directions support concernées : DAF, DRH, Innovation pédagogique, Communication, Développement et partenariats, Fondation, Qualité, Services Généraux, Services Informatiques. Le Comité de responsabilité sociétale est présidé par le directeur général et animé par la référente RSE-DD sous la responsabilité du directeur administratif et financier.
  • Organigramme : organigramme comité responsabilité sociétale TBS
  • Objet : Il définit les axes stratégiques et suit les actions réalisées, afin

    • d’examiner la politique de développement durable et de responsabilité sociale et sociétale de TBS,
    • de générer des propositions,
    • de préparer les rapports annuels sur le sujet, notamment dans le cadre du référentiel "Plan Vert" de la CGE-CPU et des Principles for Responsible Management Education (PRME).

Le comité opérationnel Gestion environnemental du campus

Pour décliner la démarche sur la partie gestion de l’activité, l’école s’appuie sur son Comité opérationnel Gestion environnementale du campus qui se réunit quatre fois par an. Il est composé du coordinateur RS-DD, de membres des services généraux, de la DSI, de la communication, d’étudiants et de partenaires externes et de collaborateurs invités si besoin.

Le comité opérationnel définit, suit et anime les plans d’action pour chaque axe prioritaire et en détermine des indicateurs de suivi.

Le collège académique de Responsabilité Sociétal

Afin de diffuser la Responsabilité Sociétale dans l’ensemble de ses programmes, l’école s’est dotée de son collège académique de Responsabilité Sociétale. Ce dernier comprend un enseignant-chercheur représentant chaque département, le doyen du corps professoral, le directeur du PGE, un ingénieur pédagogique, le coordinateur RS et des personnes extérieures en fonction des sujets évoqués. De par sa constitution transversale et multipartite, cet organe développe une approche collaborative et systémique des sujets traités.

Les groupes projet

Des groupes projets thématiques sont constitués en fonction des axes à améliorer pour chaque année universitaire : alimentation, plan de mobilité, communication, tri sélectif des déchets par exemple en 2017-2018.

TBSengage

Toulouse Business School a pour vocation de former des managers de talent à fort potentiel, capables d’appréhender le monde dans toute sa complexité, porteurs de valeurs éthiques et humaines, conscients des enjeux globaux, dotés d’une grande capacité d’action et d’innovation. La charte éthique de TBS engage l’ensemble de sa communauté : étudiants, membres de l’administration et professeurs, réunis autour de quatre valeurs : l’audace, l’enthousiasme, l’ouverture et l’éthique.

TBS s'est engagé dans une démarche RSE en 2008 et n'a eu de cesse de s'améliorer depuis. PRME, Global Compact et Label DD&RS de la CGE font partie intégrante de son ADN et de son vocabulaire. Découvrez vous aussi ce qui se cache derrière ces termes !

La démarche Responsabilité Sociétale des Organisations (RSO) de TBS en quelques dates

  • 2018 : Signature de la Charte Entreprises et Quartiers (avec la Préfecture de la Haute Garonne)
  • 2017 : Obtention du label « Développement durable et responsabilité sociétale » (DD&RS)
  • 2013 : Signature de la Charte Diversité pour l’égalité Femmes/Hommes
  • 2012 : Création d’un comité de Responsabilité Sociétale (RS) au sein du groupe TBS
  • 2008 : Signature du Pacte Mondial des Nations Unies (Global Compact)
 LE PRME - PRINCIPLES FOR RESPONSIBLE MANAGEMENT EDUCATION

PRME 

Le PRME a été développé en 2007 par un groupe de travail international composé de doyens, présidents d’universités et représentants officiels d’écoles de commerces et établissements universitaires. Le PRME - pour Principles for responsible Management Education (Principes pour l’éducation à la gestion responsable) - est considéré comme une plateforme d’engagement mondial fondé sur six principes de développement durable sur lesquels l’école ou l’université adhérente se doit d’être transparente :
 
  • L’objectif : Développer les capacités des étudiants pour qu’ils soient moteur des entreprises et sociétés responsables de demain.
  • Les valeurs : Intégrer au sein de ses activités, les initiatives portées par le PNU[1]
  • La méthode : Créer un cadre pédagogique et des processus adéquats à un apprentissage efficace et le mettre à disposition des participants.
  • La recherche : Comprendre de façon toujours plus aboutie comment l’entreprise est créatrice de valeurs sociales, économiques et environnementales.
  • Les partenariats : Répondre aux besoins et attentes des parties prenantes de l’école ou de l’université puisque conjointement, ils doivent trouver ensemble des solutions efficaces et éthiques pour relever les défis actuels et du futur.
  • Le dialogue : Faciliter et soutenir une communication efficiente avec les parties prenantes mais aussi entre ces parties prenantes, à savoir : les formateurs, les étudiants, les entreprises, les consommateurs, les médias, le gouvernement, etc.
 
Tous les deux ans, TBS fournit au PRME un rapport de progrès. Sans cela, elle pourrait être qualifiée de « non communicante » et être « refusée » par le PRME.
 
LE LABEL DD & RS DE LA CGE

La commission DD&RS de la CGE a pour objet d’outiller et de valoriser les démarches des écoles. Pour répondre à l’article 55 de la loi Grenelle 1 de l’environnement, la commission DD&RS a créé un référentiel d’auto-évaluation pour ces écoles, appelé Plan Vert. Il permet à chacune de se positionner sur une échelle de 1 à 5 sur des critères de développement durable spécifiques. Ces critères sont classés selon 5 axes :
 
  • Stratégie et gouvernance : Engagement de la direction de l'établissement en matière de Développement Durable (Vision, enjeux et principaux défis à relever).
  • Enseignement et formation : Education et développement de pratiques et de comportements responsables par le biais de la formation.
  • Activités de recherche : Valorisation de la recherche dans les domaines du développement durable et partage des ressources avec les parties prenantes de l’école.
  • Gestion environnementale : Prise en compte des impacts environnementaux directs de l'établissement au travers de ses politiques d'achats, de transports, de gestion des déchets et de la biodiversité.
  • Politique sociale et ancrage territorial : Ensemble des politiques sociales et humaines mises en place pour le personnel et pour les étudiants au sein de l’école.
 
Pour y répondre, TBS met à jour tous les ans son autodiagnostic Plan Vert et transmet ses améliorations à la CGE. TBS partage avec vous ses actions organisées selon les 5 axes du Plan Vert dans la rubrique « Nos projets ».

Ce sont ces deux référentiels qui guident TBS dans sa façon de mener à bien ses projets de développement durable et sur lesquels elle s’engage à s’améliorer continuellement.
 
LE GLOBAL COMPACT
Les 10 engagements du global compact
TBS est également signataire du "Global Compact", la Pacte mondial des Nations Unies pour responsabiliser les entreprises autour de 10 principes relatifs aux droits humains, aux conditions de travail, à la protection de l'environnement et à la lutte contre la corruption. Dans le cadre de la conférene Rio+20, TBS a signé "The commitment to Sustainable Practices of Hiher Education Institutions on the Occasion of the United Nations Conference on Sustainable Development", le programme de transformation prévu pour les établissements d'études supérieures. Ce programme est accès sur les 10 principes présentés en images ci-dessus. Plus d'informations à ce sujet.

TBS et les territoires

TBS acteur au niveau international

L’école participe à la création du chapitre PRME France/Benelux. Les chapitres PRME jouent un rôle majeur dans l'apprentissage d’un management responsable et dans la réponse apportée aux enjeux régionaux en matière de développement durable.TBS continue à participer chaque année aux « Flourish Prizes ».

TBS acteur au niveau national

TBS participe depuis leur création en 2007 aux groupes de réflexion RSE-DD de la Conférence des Grandes Écoles dans une démarche d’amélioration continue. En 2013, TBS a également rejoint la communauté des référents égalité H/F de la CGE.

TBS fait partie de CIRCES : Collectif pour l’Intégration de la Responsabilité Sociétale et du développement durable dans l’Enseignement Supérieur (CIRSES) qui est une association professionnelle loi 1901, créée en septembre 2013 qui se fixe trois missions :

  • Accompagner les personnes en charge de la mission Développement Durable et de Responsabilité Sociétale (DD/RS) dans les établissements de l’enseignement supérieur,

  • Contribuer au rayonnement des démarches de développement durable et de responsabilité sociétale des établissements de l'enseignement supérieur,

  • Etre la référence en matière de pratiques sur le développement durable et la responsabilité sociétale dans l'Enseignement Supérieur et la Recherche français.

TBS acteur au niveau local

TBS participe au réseau régional local des référents Développement Durable Midi-Pyrénées depuis sa création. Ce réseau a pour objectifs la mise en commun d’expériences et d’outils.

Consciente que les difficultés liées à l’accès à l’emplois et à la création d’entreprise sont plus importantes dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, TBS s’est engagé en signant la charte « Entreprises et Quartiers » visant à favoriser l'accès à l'emploi des habitants de ces quartiers prioritaires et encourager la création d'entreprises.

Opération d’envergure nationale, TBS participe chaque année au Tour de France Agir Ensemble qui vise à sensibiliser l’ensemble de la communauté universitaire sur l’impact environnemental des pratiques quotidiennes et l’importance d’adopter des gestes plus éco-responsables. L’objectif est de faire évoluer les comportements et amplifier l’impact des politiques de réhabilitation énergétique des universités ou grandes écoles concernées.

Fidèle à son objectif de rassembler le maximum d’acteurs autour des problématiques liées au Développement Durable, le dispositif va encore plus loin en 2017 en promouvant la concertation des acteurs locaux sur le sujet. Notre message est clair : chaque action individuelle bénéficie au collectif alors... Agissons ensemble !

Les projets RSE de TBS

L’école en collaboration avec des associations et entreprises locales développe de nombreux projets autour des cinq axes de la RSE

La Recherche RSE-DD

La politique RSE-DD de TBS s’articule autour de l’organisation de colloques de recherche thématiques, de recherches menées en partenariat dans de nombreux domaines. TBS rend compte régulièrement des publications et travaux de recherche liées à la RSE-DD, notamment sur son site.

Pédagogie et RSE

TBS s’est fixée des objectifs ambitieux visant à développer la place de la RSE dans l’ensemble des enseignements pour tous les étudiants et non seulement des étudiants choisissant une spécialisation RSE-DD.

L'expérience du PGE

Progressivement, nous avons essayé de proposer à nos étudiants un parcours cohérent pour aborder les questions sociales et environnementales. Convaincus que des cours théoriques dispensés en effectifs importants ne peuvent à eux seuls permettre de prendre en compte les différentes dimensions de si vastes sujets, mixant les innovations pédagogiques, ce parcours comprend :

  • Le partage de la démarche RS de l’école : lors du séminaire de rentrée, les différents acteurs de la démarche RS sont invités à témoigner de leurs actions. Des ateliers participatifs sont proposés autour de la mobilité, du tri sélectif des déchets etc. Le passage du Sulitest est obligatoire pour tous les étudiants en début en en fin de parcours, afin de mesurer l’impact des enseignements sur leurs connaissances en matière de développement durable. Ce test composé de questions à choix multiples permet également de les sensibiliser aux enjeux DD-RS.

  • Un module de 15 heures sur la RS : ce module délivre des apports théoriques sur les origines, les définitions, les référentiels et les outils de la RSE. Les étudiants travaillent aussi en petit groupe à l’analyse des parties prenantes d’une entreprise taxée d’irresponsabilité. Dans un second temps, ils analysent les pratiques et la politique RSE-DD d’une entreprise cherchant à développer des pratiques responsables remarquables.

  • Les Assises Nationales Etudiantes du Développement Durable : événement étudiant clé sur les thématiques du développement durable, les ANEDD ont fêté leur 12ème anniversaire, le 5 avril 2016 à Toulouse Business School.

  • Questionnement sociétal intégré dans le rapport de stage : Dès leur premier contact avec l’entreprise au cours de leur 1er stage, les étudiants sont invités à s’interroger à l’aide d’un guide sur les performances sociales et environnementales de leur entreprise. La capacité à intégrer un questionnement sociétal est l’une des compétences clés évaluée dans le cadre des rapports de stage.

L'intégration de la RSE-DD dans les projets pédagogiques

Au-delà de ce parcours en quatre temps qui concerne l’ensemble d’une promotion de plus de 450 étudiants, nombre d’entre-deux mènent d’autres projets collectifs intégrant des problématiques de DD-RS :

Les projets Ateliers Think and Create (ATC) : En 1ere année du Programme Grande École, il est proposé aux étudiants de monter et de réaliser un projet de leur choix pendant une année scolaire. Plus de 60 % des projets ont une forte composante sociale, environnementale ou humanitaire.

Les projets SESAME : En 3ème année, plusieurs projets SESAME (Séminaire d’Études Stratégiques Appliquées au Management d’Entreprise) sont proposés aux étudiants sur des thématiques DD. Des groupes de 40 étudiants conseillent à cette occasion des entreprises ou des collectivités engagées dans une démarche DD.

Les options professionnalisantes : En dernière année, dans chaque option professionnalisante, des mémoires de recherche sont réalisés en lien avec des thématiques RSE-DD. Une option spécifique DD est proposée depuis 2004.

Progresser dans l’intégration de la RSE dans chaque discipline : depuis plusieurs années, les enseignants-chercheurs sont invités à participer à des conférences sur la RSE-DD pour leur permettre de développer leurs compétences dans ces domaines. Une vingtaine d’enseignants chercheurs ont des thématiques de recherche reliées à ces enjeux. Chaque département pédagogique et chaque mastère spécialisé rend compte tous les ans de la place accordée dans les enseignements traditionnels aux thématiques RSE-DD.

Programme Mastères Spécialisés : chaque responsable de Mastère spécialisé complète depuis plusieurs années un document recensant les modules et la place accordée aux questions RSE-DD.

L'implication des étudiants

Une association étudiante, le B3D, Bureau du Développement Durable, créée en 2006, organise différents évènements pour éveiller les consciences sur les enjeux professionnels dans les domaines de l'environnement, du commerce équitable, de l'économie solidaire, etc. Elle pilote chaque année l'organisation des ANEDD, Assises Nationales Étudiantes du Développement Durable.

Le B3D est rejoint par d’autres associations de l’école qui s’investissent dans des projets à impacts positifs. L’association Optimize a organisé en mars 2018 un Startup Weekend dédié à l’entrepreneuriat pour demain. Plus de deux jours ont été dédiés à l’Économie positive et croissance verte afin de créer des startups révolutionnaires pour un monde plus durable. Le temps d’un week-end, Toulouse est devenue la capitale de l’innovation durable. La Fédération des Associations, chef d’orchestre des associations de TBS, a mis en place, depuis 2017 dans sa grille d’analyse pour l’attribution de financement des associations de l’école des critères RS. Ainsi, les évènements étudiants durables et responsables seront valorisés.

Les initiatives des diplômés sont régulièrement présentées dans le journal LA TRIBU de l’association des diplômés. Le numéro 96 est d’ailleurs consacré à la biodiversité.

Les ANEDD (Assises Nationales Étudiantes du Développement Durable)

Organisées chaque année, depuis 12 ans, par l’association étudiante B3D (Bureau du Développement Durable) de TBS, les ANEDD visent à promouvoir les enjeux du développement durable auprès des jeunes de la France entière. À l’instar des cours et dans le cadre du module d’enseignement RSE-DD de tronc commun en 1ère année, les ANEDD sont inscrites dans le cursus du Programme Grande École. À la manière de la pédagogie inversée, elles invitent les étudiants au questionnement sur le développement durable et les mettent en situation. Les ANEDD sont entièrement conçues par eux. Ils décident des sujets des tables-rondes, choisissent les intervenants et animent les débats et les concours. Ce sont eux qui votent et décernent les prix Coups de Cœur des Eco-Awards.
Véritable succès dès da première édition, cette manifestation pionnière a donnée naissance au Réseau Français des Étudiants pour le Développement Durable (REFEDD). Un regroupement national, fédérateur des associations étudiantes françaises de développement durable qui réunit aujourd'hui plus de 100 associations.
Pour en savoir plus sur cet évènement, rendez-vous sur la page des ANEDD.



Patricia CHAUVEL-AUBLET Coordinatrice RSE & Développement DurableContact

Patricia CHAUVEL-AUBLET
Coordinatrice de la démarche Responsabilité Sociétale (RSE) & Développement Durable