TBS : une école en mouvement !

Retour aux communiqués
Date de publication : 19/10/2018

Le 9 et le 19 octobre, François Bonvalet, directeur général de Toulouse Business School, a reçu la presse sur les campus de Paris et Toulouse. A l’issue d’un bilan sur les objectifs 2020 dont la plupart sont déjà atteints, voire dépassés, il a présenté les fruits de la révision stratégique menée ces derniers mois. Avec une mission et des valeurs redéfinies, TBS affirme sa volonté d’anticiper les mutations sociétales et de former des décideurs collaboratifs, agiles et responsables. Cette mission s’appuie sur des fondamentaux : l’excellence académique et l’expérience étudiante. Forte de ses expertises, elle annonce le lancement de deux clusters « IA & Business Analytics » et « Aéronautique et Spatial », affichant ainsi un positionnement différenciant. Enfin, cette nouvelle dynamique s’accompagne de moyens à la hauteur de ses ambitions : une augmentation de capital de 27 millions d’euros et la construction d’un nouveau campus de 33 000 m2, représentant un budget de 100 millions d’euros, dont TBS sera propriétaire.

Objectifs 2020 : la plupart déjà atteints ou dépassés

A 2 ans de l’échéance de son plan stratégique 2020, TBS, en phase avec ses engagements, va au-delà des objectifs fixés en matière d’effectif étudiants : 5650 pour 5500 visés. La moitié du corps professoral (105 professeurs) est désormais international et 95% sont titulaires d’un PhD. Ce sont 23 professeurs de haut niveau qui ont ainsi été recrutés en 3 ans, sur les campus de Toulouse, Barcelone et Casablanca. L’école prévoit 5 nouveaux recrutements en 2019. Enfin, conformément à son ambition, TBS est, aujourd’hui, dotée de 11 chaires, ce qui traduit une montée en puissance de ses capacités de recherche.

Une mission et des valeurs redéfinies, un positionnement distinctif affirmé

Forte de son histoire, TBS a redéfini sa mission et ses valeurs, avec l’objectif d’exprimer sa capacité à anticiper les mutations sociétales :

  • les nouveaux processus décisionnels liés à l’IA,
  • l’agilité des hommes et des organisations,
  • l’ancrage dans la RSE et le DD.

Cette évolution s’appuie sur trois fondamentaux :

  • l’excellence académique qui se traduit par un corps d’enseignants-chercheurs de haut niveau, publiant et porteur d’innovation pédagogique,
  • une expérience étudiante enrichie de nouveaux services, au cœur de laquelle la dimension internationale et « la promesse d’une insertion professionnelle de qualité » ont une place prépondérante,
  • une marque forte et un positionnement distinctif affirmé grâce à la création de 2 clusters.

L’expérience étudiante au cœur de la stratégie de TBS

L’enrichissement de l’expérience étudiante passe par le renforcement de l’internationalisation. Dans cette perspective, l’école a lancé une grande campagne de recrutements d’étudiants étrangers (qui représente actuellement 23% des effectifs) et consolide la multiculturalité de son corps professoral.
Coté innovation pédagogique, apprenants et professeurs auront à disposition, dès janvier 2019, un nouvel espace de co-working « The Kube » (Knowledge Universal Business Education) modulable, connecté et doté d’outils digitaux. TBS a également investi dans une dizaine de robots de téléprésence qui permettent notamment aux étudiants de suivre leurs cours à distance, en totale immersion. Enfin, une plateforme d’auto-formation au code sera déployée et ouverte à tous.
Par ailleurs, un pôle « Vie et expérience étudiante » aura pour mission d’accompagner les apprenants dans leur vie quotidienne, académique et associative, voire au-delà, grâce au Business Starter, nouveau pôle de TBS dédié à l’entrepreneuriat.

Un nouveau positionnement axé sur la mobilité : création de deux clusters

Les expertises de TBS seront valorisées à travers la création de deux clusters :

  • l’un, autour des nouvelles mobilités des biens et des personnes envisagées sous l’angle spécifique de l’aéronautique et du spatial,
  • l’autre, concernant la mobilité des données et traitant de la transformation technologique majeure que constitue leur collecte massive et leur traitement au travers de l’intelligence artificielle et du Big Data, aboutissant à de nouveaux modes de décisions.

Avec une volonté forte de se positionner parmi les institutions qui comptent au niveau mondial sur le sujet, TBS a annoncé la création d’un cluster « IA & Business Analytics » qui sera soutenu par des partenaires entreprises parmi lesquels Atos, SAS, SAP, PWC, Continental, Cap Gemini, Inbenta et Tableau et comptera de nombreux partenaires académiques internationaux.

Son objectif est double : la production d’une recherche impactante au service du monde économique et des enseignements transversaux à tous les programmes de formation. Il réunit d’ores et déjà une équipe multidisciplinaire de 15 enseignants-chercheurs. Publiants (44 publications de rang 1 à 3 entre 2014 et 2018) et conférenciers actifs, ils irriguent les programmes de leurs expertises puisque près de 1000 étudiants en bénéficient chaque année.

Un nouveau campus à Toulouse et la poursuite du développement pour les implantations à l’étranger

A horizon 2024, TBS va investir 100 millions d’euros dans un tout nouveau campus. D’une surface de 33 000 m2, implanté en centre-ville, ce bâtiment basse consommation comprendra des équipements sportifs, un cyber espace, des zones de coworking, des salles multimédia et des espaces associatifs dédiés. Trois lieux sont actuellement à l’étude. Le choix final interviendra au printemps 2019.
Du coté des campus étrangers, TBS poursuit son développement :

  • Casablanca déploie désormais ses activités sur l’Afrique Subsaharienne,
  • Barcelone doit augmenter sa capacité d’accueil et son corps professoral,
  • Londres ouvrira deux MSC, dont un en septembre 2019 : « ingénierie financière & Business Analytics »,
  • Paris et Toulouse accroissent leur activité dans le domaine de la formation continue,
  • L’ouverture d’un quatrième campus en lien avec le positionnement de TBS reste à l’étude.

Une augmentation de capital votée par la CCI de Toulouse

Envoyant un signal fort pour appuyer le développement de TBS, la CCI de Toulouse a voté une augmentation du capital de l’EESC (Établissement d'Enseignement Supérieur Consulaire) d’un montant de 27 millions d’euros. S’ajoute à ce montant la pleine propriété des locaux du futur campus toulousain de TBS.
Les opérations de valorisation de l’école sont désormais achevées et sa valeur s’élève à environ 50 millions d’euros. C’est sur cette base que l’EESC ouvrira son capital à des entreprises extérieures.

François Bonvalet a également dévoilé les résultats de l’étude BSIS 2018 (Business School Impact System). Ce dispositif conçu par la FNEGE (Fondation nationale pour l’enseignement de la gestion des entreprises) et l’EFMD (European Foundation for Management Development), permet de déterminer l'étendue et la nature de l'impact d'une Business School sur l’environnement local dans laquelle elle est située. L’impact financier global de TBS sur son territoire est de 390 millions d’euros avec une croissance globale de celui-ci, de 26% par rapport à 2014.

A l’issue d’une phase de consolidation de ses fondamentaux, TBS est engagée dans un mouvement, celui d’une mission de formation renouvelée pour répondre aux défis sociétaux qu’induit l’évolution technologique. Dans cette perspective, TBS dispose d’atouts solides : son excellence académique, ses expertises légitimes et reconnues, son rayonnement à l’international. Autant d’ingrédients qui lui permettent de se positionner sur des thématiques d’avenir et contribuent à nourrir ses ambitions au service de ses publics.
— François Bonvalet, Directeur Général de TBS.