La Fondation Banque de France accorde une bourse à un projet de recherche de TBS


Un projet de recherche dirigé par Debrah Meloso, enseignante-chercheuse en Finance, a été récompensé par l’attribution d’une prestigieuse bourse de la Fondation Banque de France. La recherche porte sur le rôle des COHORT (robots humains composites) dans les marchés financiers.

Recherche « COHORT »

Les algorithmes sont aujourd’hui omniprésents dans les marchés financiers. Initialement, leur croissance était liée à leur vitesse (les traders haute fréquence) mais dernièrement des algorithmes intelligents nommés « quants » prennent le dessus. Les quants peuvent être très indépendants : l’humain qui les déploie cède aux quants l’apprentissage, les décisions et parfois le fonctionnement même des quants. Jusqu’où les humains sont prêts à déléguer ? Jusqu’à quel niveau les quants seront déployés ? Est-ce que les marchés gérés par des quants sont plus faciles à attaquer par des robots prédateurs ? Le projet de recherche dirigé par Debrah Meloso aborde ces questions, parmi d’autres sur les COHORT, en développant des théories basées sur des résultats d’expériences en laboratoire financier.

L’équipe de recherche internationale est composée de :

La Fondation Banque de France offre, depuis 1997, des bourses pour financer jusqu’à quatre projets de recherche par an, avec une dotation maximale de 30.000€ par projet. Au fil des années, les bourses ont gagné en notoriété, notamment auprès des théoriciens ; ce qui a attiré les candidatures des meilleures institutions de recherche financière du monde.
La bourse accordée servira pour financer les expériences et essais en laboratoire financier. Certains de ces tests seront organisés à Toulouse, permettant la participation des étudiants et de la communauté TBS.

Pour plus d’informations sur ce projet de recherche, veuillez contacter l’enseignant-chercheur Debrah Meloso :