Former des managers responsables

Au-delà d'une réflexion sur l'intégration de la RSE et du développement durable dans chaque discipline, Toulouse Business School propose un parcours RSE-DD tout au long du cursus Grande Ecole autour de cours, de projets pédagogiques et d'actions diverses :

En 1re année :

Le "Parcours RSE-DD" en 1re année est articulé en 5 temps :

  • des conférences sur les enjeux sociaux et environnementaux mondiaux,
  • un module de 15h sur la RSE,
  • une journée "Développement Durable" réalisée dans le cadre des projets étudiants de 1re année  autour d’Assises Nationales Etudiantes du Développement Durable, de conférences, d’un éco-forum d’entreprises, d’éco-awards.
  • Les 35 heures pour la solidarité (service civil) pour chaque étudiant tout au long de l’année
  • un questionnement sur le positionnement de l’entreprise par rapport à la RSE et au DD, intégré dans les rapports de stage depuis 2007.

En 2012, dans le cadre de la refonte du guide de l’étudiant en stage, la capacité à intégrer un questionnement sociétal a été spécifiée comme l’une des compétences clé évaluées dans le cadre des rapports de stage.


Capacité à intégrer un questionnement sociétal

Compréhension des impacts sociaux et environnementaux de l’entreprise sur ses parties prenantes : être capable d’identifier les principales parties prenantes de l’entreprise et les impacts de l’activité de l’entreprise sur ses parties prenantes.

Capacité à analyser une démarche de responsabilité sociétale : être capable de décrire et de comprendre, dans une approche critique et constructive, la politique de responsabilité sociétale de l’entreprise.

Capacité à évaluer les impacts économiques, sociaux et environnementaux de ses propres propositions : être capable d’intégrer cette approche systémique dans sa réflexion


les 35h pour le service civil : Toulouse Business School a lancé à la rentrée 2006 "Le service civil pour la collectivité", un contrat qui engage chaque étudiant dans une démarche concrète de solidarité en faveur de la société civile, l'amenant ainsi à s'ouvrir davantage aux réalités de la société dans laquelle il vit. Ainsi, 30 000 heures de service civil sont investies chaque année dans des missions de soutien scolaire auprès des élèves défavorisés dans les lycées et collèges partenaires, d'aide aux personnes ayant un handicap, auprès des SDF, des personnes démunies, des personnes âgées, des malades...

De nombreux "projets delta", menés par des groupes d'étudiants tout au long de leur 1re année concernent le développement durable, ou des projets à caractère social, développés en France ou à l'étranger.

En 2e année :

Le jeu d’entreprise Artemis, utilisé en Stratégie, intègre des dimensions RSE.

En 3e année :

  • l'option professionnalisante "Sustainability Strategies for Business" dirigée par Luc Rouge (enseignement en anglais et en français). Cette option a été reconstruite en 2015 pour devenir un programme de spécialisation professionnalisant sur les stratégies d’entreprise en réponse aux enjeux climatiques, en partenariat avec VEOLIA.
    Il s’agit de former de futurs managers capables de comprendre et anticiper les contraintes et enjeux environnementaux auxquels les organisations sont et seront confrontées
    • cadre règlementaire (paquet Énergie-Climat, EU-ETS…)
    • marchés (offre et demande de matières premières, d’énergies, d’émissions de GES…)
    • cadre technologique (évolution des coûts des énergies renouvelables…)
    • cadre "naturel" (météo extrême, évolution de la population, santé…).

Depuis 2004, cette option a permis ainsi de constituer un réseau de professionnels qui travaillent dans des domaines d'activités liés au développement durable.

Pour en savoir plus ›