Théo ROHFRITSCH

Retour aux portraits
Date de publication : Lundi 13 Juillet 2015

25 000 km à vélo pour de l’eau potable !

Soutenu par KPMG et TBS, le projet “Cycle for Water” est un véritable défi que se sont lancés Théo (diplômé Bachelor 2012) et son ami Simon : relier en un an Toulouse à la Nouvelle-Zélande, en passant par l’Asie au terme d’un périple ambitieux de 25 000 km à vélo. Top départ le 27 juillet 2015 ! Au-delà du symbole, il s’agit avant tout d’une action à but humanitaire dont l’objectif est de lever des fonds pour financer des projets sur le thème de l’eau dans des pays en voie de développement. Théo, animé par le goût d’entreprendre et la préservation de la planète, n’en est pas à sa première aventure, puisqu’il a été le seul étudiant français sélectionné pour participer à l’ “International Antarctic Expedition 2012”.

Rencontre avec Théo...

Retour sur ton parcours à TBS

Je suis diplômé TBS Bachelor 2012 (filière management international). J’ai passé ma seconde année d’étude à l’International Business School et dans un pays surprenant : la Lituanie. À mon retour en France, j’ai opté pour l’english track en 3ème année.
Avant de commencer mon stage de fin d’étude, j’ai été sélectionné en tant que seul étudiant Français à l’International Antarctic Expedition 2012. Une mission polaire à l’initiative de l’explorateur Robert Swan O.B.E et de son organisation 2041. Après avoir levé les fonds nécessaires, en 6 mois, à ma participation, rassemblant 9 sponsors y compris TBS, ma candidature a été retenue. Les objectifs de l’expédition étaient de témoigner des effets dévastateurs du réchauffement climatique, d’entrer en contact avec une nature inexploitée, et de partager les solutions sources d’avenir. Suite à cette aventure, j’ai effectué mon stage à National Geographic Channels, en tant qu’assistant commercial/marketing, sur une durée de 6 mois à Paris. Le GMAT* en poche, je suis ensuite parti en Angleterre à Aston Business School pour effectuer un master en Corporate Social Responsibility & Sustainability promotion 2013-2014, suivi d’une thèse sur le Natural Capital Accounting. A la sortie des études, je voulais donner du sens à ma carrière. Je me suis donc lancé le défi de reprendre la superbe initiative CycleforWater (CFW), fondée par Joost et Michiel que j’ai eu le plaisir de rencontrer à la fin de leur périple en Antarctique.

* Graduate Management Admission Test (GMAT) : test en langue anglaise permettant de mesurer les connaissances jugées importantes pour la poursuite d'études à l'international .

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ce projet Cycle for Water ?

Avec mon partenaire d’expédition, Simon Valdenaire, « We're going to CycleforWater » en réalisant une expédition symbolique et ambitieuse, 25 000 km de France jusqu’en Nouvelle Zélande, sur des vélos écologiques en bambous fabriqués par nos soins. Tout au long du périple, notre mission est de lever des fonds pour financer des projets sur le thème de l’eau dans des pays en voie de développement, et ainsi contribuer à l’accès à l’eau potable reconnu comme un droit humain. Aujourd’hui, c’est presque 1 milliards de personnes qui sont privées de ce droit vital ... Nous devons agir !
Il y a 5 ans, Joost et Michiel ont créé CFW qui a connu un grand succès : 30 000 km parcourus, 6 projets sur le thème de l’eau ont été financé et un total de 6,185 personnes servies à travers le monde. Aujourd’hui, nous voulons reprendre le flambeau et développer l’action de CFW. C’est un projet unique et original car nous voulons passer d’une initiative à un mouvement. Nous voulons garantir à CFW une action sur le moyen long terme en permettant la réalisation périodique d’une expédition et ainsi du financement de projets humanitaires liés à l’eau à travers le monde. C’est relayer la torche CFW et pourquoi ne pas voir un duo d’étudiants de TBS reprendre le relai pour la prochaine expédition :) ?!

Pourquoi avoir choisi le thème de l’eau ? Quelles sont tes motivations ?

Après mon expérience en Antarctique, l’idée d’apporter ma pierre à l’édifice pour une société plus responsable et équitable a grandi. Les actions humanitaires, l’esprit d’expédition et solidaire de CFW m’ont beaucoup inspiré. De plus, je voulais avoir une vision plus complète sur le terrain des solutions existantes qui répondent aux besoins humains et de la nature. Dernier point mais le plus important… Près de la moitié des 750 millions de personnes affectées par des épidémies mortelles dues à l’eau insalubre se trouvent en Asie. Étant donné que l’opportunité de sauver des vies est tout simplement extraordinaire et enrichissante, j’ai décidé de reprendre le flambeau CFW et de passer par l’Asie !

En quoi ta formation au Bachelor de TBS est un atout dans cette aventure ?

La formation au Bachelor m’a fait prendre conscience combien il est important de savoir se vendre. Les présentations orales ont été un déclic. J’ai appris qu’il faut savoir s’adapter suivant son interlocuteur et pouvoir proposer une idée qui séduise. De plus, lors de travaux de groupe j’ai réalisé que je devais me structurer et m’organiser au mieux pour réussir en équipe ou seul.
Pour terminer, TBS a su transmettre le message suivant : « ne pas avoir peur d’entreprendre ». Et grand rêveur que je suis, ce sont mes rêves que j’entreprends !

Quelles sont les différentes étapes de Cycle for Water ?

Il y a eu toute la logistique de l’expédition à mettre en place en très peu de temps pour un départ fin juin 2015. Par exemple, je viens de passer une dizaine de jours à Londres pour monter les cadres du vélo au Bamboo Bike Club. On a ensuite suivi une formation avancée des premiers secours en cas de problèmes. Ca peut toujours servir…
Les coûts de l’expédition étant financés par nos sponsors (KPMG et TBS pour le moment), la seconde partie du challenge est de collecter les fonds pour le financement des 3 projets sur le thème de l’eau que nous avons sélectionné. Nous travaillons en collaboration avec SMS campaign en Inde, HOAT Foundation en Thaïlande et Lifesaver au Népal. Ces projets rendent accès à l’eau potable grâce à différentes méthodes telles que la récupération et la filtration de l’eau de pluie. Si nous réussissons, c’est 14 00 vies sauvées dont une majorité d’enfants.

Un dernier mot pour que les fans de TBS puissent vous suivre sur les réseaux sociaux ?

Si tu souhaites te lancer dans des défis fous, CFW est fait pour toi ! Effectivement, c’est dans cet esprit que nous dirigeons ce projet fou mais ambitieux. Il n’y a que ton imagination qui fixe les limites de tes actions. De plus, si tu nous suis sur les réseaux sociaux, tu augmentes nos chances de financer nos actions humanitaires grâce à une plus grande exposition médiatique. “If you want to go fast, go alone. If you want to go far, go together” – proverb africain. Alors suis-nous et qui-sait… Tu seras peut être le/la prochain(e) à reprendre la torche CFW !

Suivre le projet Cycle for Water :