Nicolas Pouvillon

Retour aux portraits
Date de publication : Vendredi 29 Juillet 2016
Diplômé du MS Management Technologique de l'Innovation | Dirigeant de Zodiac Cabin Interiors

Retracez votre parcours avant d'intégrer le MS Management Technologique de l'Innovation

Issu de parents scientifiques, j’ai fait Maths Sup-Maths Spé, avant de rejoindre l’UTC de Compiègne, une formation d’ingénieur qui m’a permis de personnaliser mon cursus, sur le modèle des universités américaines. En bon Toulousain, je suis revenu au « pays » effectuer mes stages chez Airbus, puis dans la division spatiale de Lacroix Tous Artifices. Diplômé après le 11 septembre, alors que le secteur aérospatial plongeait, j’ai décidé d’enchainer sur le Mastère Spécialisé® Management Technologique de l’Innovation, afin de bénéficier d’une formation généraliste en attendant l’embellie du secteur.

Que vous a apporté cette formation tant dans l'approche pédagogique que professionnel ?

Le Mastère Spécialisé Management de l’Innovation Technologique de TBS offrait une parfaite complémentarité avec ma formation initiale, j’ai pu développer le volet humain et management, compétences qui m’ont servis à travers mon évolution professionnelle.

Que s'est-il passé après l'obtention de votre mastère ?

Mon mastère en poche, j’ai rejoint C&D Aerospace en 2004. Au bout de 5 mois, à tous justes 26 ans, on m’a confié la Direction Générale !
En effet, j’ai postulé à l’annonce de « Responsable des Opérations » de C&D en toute bonne foi car la mission était  proche de celle de « Responsable Support Après-Vente » que j’avais menée en stage. En réalité, ils cherchaient un Directeur de site !
Certes, j’étais un peu jeune pour le poste, mais la double compétence technique et managériale acquise lors du mastère a fait que le Directeur Europe décide de me recruter pour me tester.

Comment s'est déroulée votre intégration ?

Le fait d’être directeur général à 26 ans en a surtout surpris plus d’un. Cependant, comme dans beaucoup de société américaine, il y a beaucoup de gens jeunes à des postes importants. A mon arrivée, j’ai passé une semaine en production. J’ai montré que je savais de quoi je parlais, cela m’a permis de gagner la confiance de mes équipes.

De quelle manière le développpement de C&D s'est-il déployé ?

Tout a été très rapide, C&D Aerospace est passé de 45 à 120 personnes en l’espace de 6 ans et l’activité devenait de plus en plus industrielle. Ainsi, l’entreprise a été racheté en 2005 par le Groupe Zodiac, j’avais alors le choix entre continuer la routine ou partir à l’aventure sur de nouveaux projets. De nature challenger, j’ai quitté mon poste et fait le choix de devenir prestataire de service auprès de compagnies aériennes pour le compte d’une PME locale puis en freelance. Je coordonnais des projets de re looking intérieur d’avions, en collaboration avec une ex designer d’Airbus. En parallèle, j’ai cherché à faire une acquisition de PME. Plusieurs études de rachat menées quasi à terme capotent au dernier moment.

Comment avez-vous rebondi ?

Après ces échecs de rachat, je n’ai pas tardé à rebondir. En septembre 2012, un haut responsable de Zodiac me propose de réintégrer le Groupe comme Directeur des Relations auprès des compagnies aériennes pour l’Europe du Sud et l’Afrique du Nord.

Aujourd'hui quel est votre poste et quels sont vos enjeux futurs ?

Je suis actuellement Directeur général de Zodiac Cabin Interiors Europe.  En 2014, on m’a proposé d’assurer la transition suite à la promotion du directeur qui me précédait.  J’occupe le même bureau qu’en 2009 mais cette fois-ci j’ai 250 personnes à gérer en France, en Allemagne et en Tunisie.
C’est une véritable mutation qui est à mener, une nouvelle stratégie à mettre en place pour retrouver la performance et un climat social positif.
Un défi de taille… qui ne m’effraie en rien.

Alors si vous avez le goût du challenge, de l'innovation, de l'entrepreneuriat à échelle internationale comme Nicolas Pouvillon, rejoignez le MS Management de l'Innovation Technologique !

En savoir plus sur le MS MIT ›