Marjorie Olibere

Retour aux portraits
Date de publication : Vendredi 29 Juillet 2016
Diplômé Executive MBA | Créatrice de la marque de parfum Olibere

Avant TBS et la création de la marque Olibere…

Retracez votre parcours formation avant TBS ?

Contrainte de renoncer au sport-études basket en raison d’une blessure au genou, je me suis orientée vers un BTS Communication des entreprises puis une Licence Management touristique et Hôtellerie à Perpignan. Revenue, bilingue d’un programme Erasmus au Pays de Galles, j’ai terminé ma maîtrise à Orlando-Floride, dans ce temple du marketing qu’est Walt Disney World. Plus tard, en regagnant Toulouse, j’ai suivi une formation professionnelle dans la vidéo.

Qu'elle a été votre trajectoire professionnelle avant d'en arriver à votre projet de création d'entreprise ?

Mon premier emploi m’a conduit à Londres, au sein d’Ubifrance, où j’ai occupé durant un an le poste d’assistante du ministre conseiller aux Affaires économiques et commerciales. Trop administratif et pas assez créatif pour moi, j’ai décidé de changer de cap.
En parallèle, de ma formation professionnelle en vidéo, j’ai gagné un concours de vidéaste amateur, ce qui m’a donné envie d’apprendre à manier une caméra, de comprendre les techniques de montage. Après quoi,  j’ai rejoint  le groupe Média Plus Consulting, pour produire des guides d’investissements publiés dans « The Weekly Telegraph » couvrant Hong Kong, la Malaisie ou les Philippines.
Par la suite, j’ai créé ma TPE à Singapour et pendant sept ans, produit des documentaires et films publicitaires, entourée d’une équipe de freelances, sillonnant l’Asie du Sud-Est, l’Australie et les Emirats.

Pourquoi retourner en France après ces longues années passées en Asie ?

Au bout de 12 ans, j’ai eu le mal du pays, ma famille me manquait et j’arrivais au bout au bout de l’expérience audiovisuelle.

…de TBS aux Parfums Olibere

Pourquoi se lancer dans les parfums et la cosmétique après une longue carrière dans l'audiovisuel ?

J'ai toujours adoré les parfums et les cosmétiques. Comme pour le basket et la vidéo auparavant, l’envie de faire quelque chose dans cet univers a maturé lentement en moi. J’ai suivi mon rêve, le hasard des rencontres a fait le reste.

Qu'elles ont été vos motivations pour intégrer l'Executive MBA de TBS ?

Au salon Cosmeeting Paris, j’ai discuté avec l’ancienne directrice Clarins Asie-Pacifique qui m’a encouragé à suivre mon instinct et à créer ma propre marque de parfums. Le désir de développer une affaire s’est donc produit à cet instant précis.
Ainsi, j’ai rejoint l’Executive MBA afin de mettre toutes les chances de mon côté.

En quoi TBS vous a aidé dans la création de votre marque de parfum ?

En intégrant TBS, j’ai pu présenter mon projet, baptisé « Dérive de sens » au jury de l’incubateur pédagogique.
Tbseeds (incubateur de TBS)  m’a permis de challenger mes idées et d’affiner mon projet. A commencer par le nom de marque. « Dérive des sens » était très poétique, mais très franco-français, quand je vise un marché mondial. Mes parfums sont donc signés Olibere.

Qu'elle est le sujet d'inspiration de votre marque ?

Pour moi, le parfum et la vidéo procèdent de la même démarche de storytelling. Les histoires racontées s’inspirent de trois ingrédients qui rythment ma vie : l’amour, le voyage et le hasard. A l’inverse des marques de luxe, qui créent un parfum avant de l’habiller, je pars d’un scénario écrit, autour de personnages, de situations, de lieux exotiques (Istanbul, Rome ou Bali…), puis convoque un grand nez pour l’interpréter.

Alors si vous aussi vous avez l'envie de mener vos projets et déployer votre fibre entrepreneuriale, découvrez l'Executive MBA !

En savoir plus sur l'Executive MBA ›