CHAIRE SIRIUS : TBS renouvelle son partenariat avec Airbus, le CNES, Thalès Alenia Space et l’Université Toulouse 1 Capitole

Le 27 juin 2018, lors du Toulouse Space Show, Toulouse Business School a renouvelé sa convention avec les acteurs majeurs du secteur spatial : Airbus, le CNES, Thalès Alenia Space et l’établissement d’enseignement supérieur UT1 Capitole, dans le cadre de la Chaire Sirius.

Fondée en 2013, la Chaire Sirius est la première chaire internationale de recherche dédiée au droit et au management des activités du secteur spatial, née d’un partenariat public-privé original.
Depuis sa création, elle s’est imposée comme une équipe de recherche de premier plan. Forte du travail accompli et de son succès, la Chaire Sirius et ses partenaires ont souhaité prolonger leur partenariat pour une période de cinq années supplémentaires, autour de quatre grands objectifs :

  • Renforcer sa visibilité internationale
  • Enrichir son réseau de compétences
  • Construire une offre de formation de dimension mondiale
  • Développer sa politique de dissémination

La Chaire Sirius en chiffres :

  • Vingt-deux chercheurs permanents, associés ou invités, français ou étrangers
  • Une centaine d’étudiants impliqués dans ses activités
  • La création, en 2017, de la première base de données électronique mondiale (SpaceLegalTech), rassemblant toutes les réglementations nationales applicables au secteur spatial. Cette base de données, référencée par tous les moteurs de recherche, est devenue, en quelques mois, une référence internationale, connue de la communauté spatiale mondiale, publique comme privée
  • Une cinquante de travaux scientifiques de portée internationale produits (communications, articles, rapports, policy papers…)
  • Une quinzaine de manifestations scientifiques organisées ou co-organisées avec des institutions prestigieuses, en France ou à l’Etranger.

CHAIRE SIRIUS : TBS renouvelle son partenariat avec Airbus, le CNES, Thalès Alenia Space et l’Université Toulouse 1 Capitole

CHAIRE SIRIUS : TBS renouvelle son partenariat avec Airbus, le CNES, Thalès Alenia Space et l’Université Toulouse 1 Capitole